DokuWiki officiel de t411.li

DokuWiki officiel de t411.li

Outils pour utilisateurs

Outils du site


logiciels-bittorrent:transmission_client_et_daemon

Transmission

Transmission est un client BitTorrent, il se veut très intuitif, léger, et hautement configurable.

Transmission est disponible sous les plates-forme suivantes:

Les fonctionnalités

  • Téléchargement sélectif
  • Connexions chiffrées
  • Création de fichier torrent
  • Support des trackers en HTTPS (TCP et UDP)
  • Transmission Web interface (Webui)
  • PEX.
  • uTP.
  • Empreinte mémoire faible.
  • Compatible IPv6.

Creer un Torrent avec Transmission Gtk sur Linux

Créer un Torrent avec Transmission est relativement simple, il vous suffit de:

  • Ouvrir transmission-gtk.
  • Allez ensuite dans Fichier > Nouveau.
  • Renseigner le champ fichier source.
  • Indiquer ensuite Torrent privé.
  • Dans Propriétés > Traqueurs indiquer le Traqueur.

Pour T411 veuillez mettre http://t411.download

  • Cliquez ensuite sur Nouveau.

Creer un Torrent en CLI avec Transmission create sur Linux

Pour créer un Torrent avec Transmission-create il suffit de:

  • Ouvrir un terminal.

Taper dans le terminal la ligne de commande suivante:

transmission-create -p -t http://t411.download /emplacement/demonfichier -c commentaire -o /emplacement/demon.torrent
  • -p veut dire private.
  • -t veut dire tracker.
  • -o veut dire output.
  • -c veut dire comment. (facultatif)

Comment remettre en seed un fichier sous Transmission-gtk

Remettre en seed un fichier sous Transmission-gtk est relativement simple à faire, dans un premier temps on va vérifier si votre client Transmission-gtk pointe bien vers votre dossier ou il y'a votre/vos fichier(s):

  • Veuillez ouvrir votre client Transmission-gtk:

  • Ensuite veuillez allez dans ÉditionPréférencesTéléchargement en cours:

  • Vous pouvez voir la ligne Emplacement et en dessous Enregistrer vers: ?, vous devez cliquer sur Dossier ou il y'a… (dans notre exemple), un menu déroulant va apparaître, et on va se rendre dans Autre…:

  • Une fenêtre s'ouvre, ici, c'est l'étape cruciale, vous devez sélectionner l'emplacement de votre dossier ou il y'a votre/vos fichier(s), dans notre exemple, le dossier se trouve sur le Bureau et il porte le nom Dossier ou il y'a mes fichiers:

  • Veuillez cliquer sur OuvrirFermer, voilà notre client Transmission-gtk pointe vers notre dossier, il est donc correctement configuré :-). Maintenant pour remettre en seed votre fichier, vous devez avoir à votre disposition le .torrent, si vous l'avez pas, vous devez absolument le re télécharger !. Dans notre tutoriel, on va dire que vous avez le torrent en question, il suffira alors juste de cliquer sur Ouvrir et sélectionner votre torrent, etc, etc, vous verrez c'est plus tôt intuitif vous pouvez pas vous tromper m( !. Dans notre tutoriel, le torrent qu'on veut remettre en seed se nomme Jay-Z - Magna Carta… Holy Grail - 2013 [MP3 - 320 kbps].torrent:

Transmission-gtk effectuera une vérification des données, ça peut être plus ou moins long ;-).

Voilà vous êtes de nouveau en seed :-).

Comment creer une Seedbox avec Transmission daemon sur Linux

Transmission-daemon permet de créer une Seedbox très facilement il se compose des fichiers suivants:

  • README.json
  • settings.json
  • Le README.json est une aide à la configuration du settings.json.
  • Le settings.json permet de configurer transmission-daemon.

Pour installer transmission-daemon il vous suffit de faire, si vous êtes pas root:

sudo apt-get install transmission-daemon

Cette commande est valable pour les Debian Like par exemple Ubuntu, Linux Mint etc .. .

Avant d'éditer le settings.json veuillez stopper le daemon, pour se faire, si vous êtes pas root:

sudo service transmission-daemon stop

Cette commande est valable pour les Debian Like par exemple Ubuntu, Linux Mint etc .. .

Éditer ensuite le settings.json avec votre éditeur de texte préféré, le fichier se trouve dans /etc/transmission-daemon/settings.json . Pour éditer le settings.json, veuillez taper la commande suivante, si vous êtes pas root:

sudo nano /etc/transmission-daemon/settings.json

Configuration du settings.json

Ici nous aborderons une configuration dite «minimale», car comme vous avez pu le constater le settings.json a énormément d'options, si vous voulez en savoir plus je vous invite sur EditConfigFiles.

Pour que transmission-daemon fonctionne correctement il vous faudra configurer les options suivantes:

  • rpc-username == Le nom de l'utilisateur.
  • rpc-password == Le mot de passe.
  • rpc-whitelist-enabled == Active ou non la limitation d’accès aux IPS spécifiées dans rpc-whitelist.
  • download-dir == Dossier où seront stockés les données téléchargées.
  • rpc-whitelist == Liste d’adresses IP autorisés à accéder à l’interface web, séparées par des virgules, le caractère * permet de définir une plage d’adresse (192.168.*.*).
  • incomplete-dir == Dossier où seront stockés temporairement les données en cours de téléchargement.
  • “dht-enabled” == Vous devez mettre cette valeur à false pour désactiver le DHT de votre daemon.
  • “pex-enabled” == Vous devez mettre cette valeur à false pour désactiver le PEX de votre daemon.

Attention vous devez absolument mettre le dht et le pex à false pour que votre daemon ne seed que sur le tracker de T411 !.

Quand toutes les options seront configurés, il vous restera plus qu'à faire:

sudo service transmission-daemon start

Votre Seedbox sera alors accessible via:

http://votreip:9091/transmission/web/

Si votre Seedbox n'est pas accessible, ceci voudra sûrement dire que vous avez un Firewall, il vous faudra donc ouvrir le port 9091/TCP en entrée, vous devez également ouvrir le port du peer-port en TCP/UDP.

Upgrade la version de transmission-daemon sous Debian

Pour avoir la dernière version de transmission-daemon sous Debian Squeeze/Wheezy, il vous faudra le compiler, pour se faire il vous faudra les paquets suivants:

La version de transmission-daemon sous Debian Squeeze est: transmission-daemon 2.03-2 squeeze ftp.fr.debian.org.

La version de transmission-daemon sous Debian Wheezy est: transmission-daemon 2.52-3+nmu1 wheezy ftp.fr.debian.org.

  • build-essential
  • ca-certificates
  • libcurl4-openssl-dev
  • libssl-dev
  • pkg-config
  • build-essential
  • checkinstall
  • libevent-2.0.18
  • intltool

Pour installer les paquets mentionnés on va faire:

# apt-get install ca-certificates libcurl4-openssl-dev libssl-dev pkg-config build-essential checkinstall intltool

Pour compiler transmission-daemon sous Debian Squeeze/Wheezy il vous faudra une version de la libevent > ou = à la version 2.0.18.

Compiler la libevent sous Debian

wget https://github.com/downloads/libevent/libevent/libevent-2.0.21-stable.tar.gz
tar xzf libevent-2.0.21-stable.tar.gz
cd libevent-2.0.21-stable
./configure && make && make install

Compiler transmission-daemon sous Debian

wget http://download.transmissionbt.com/files/transmission-2.83.tar.xz
tar -Jxf transmission-2.83.tar.xz
cd transmission-2.83
./configure --enable-lightweight && make && make install

Ensuite on remplace l'ancienne version par la nouvelle ;-) :

cp /usr/local/bin/transmission-daemon /usr/bin/

Et voilà pour connaitre la version de votre transmission-daemon on ferra:

Nous voyons bien que nous utilisons la dernière version de transmission-daemon :-D.

Si vous avez l'erreur suivante en lançant transmission-daemon :

Starting bittorrent daemon: transmission-daemon/usr/bin/transmission-daemon: error while loading shared libraries: libevent-2.0.so.5: cannot open shared object file: No such file or directory

Tapez cette commande dans le terminal :

sudo ln -s /usr/local/lib/libevent-2.0.so.5 /usr/lib64/libevent-2.0.so.5 (Si vous êtes en 64 bit.)

sudo ln -s /usr/local/lib/libevent-2.0.so.5 /usr/lib/libevent-2.0.so.5 (Si vous êtes en 32 bit.)

Votre settings.json se trouvera ici:

/home/votreuser/.config/transmission-daemon/settings.json

Veuillez stopper votre transmission-daemon avant d'éditer votre settings.json, sinon au prochain reload du daemon l'ancienne configuration sera restaurée ! ;-).

Installer la dernière version de transmission-daemon sous Debian (aucune upgrade)

sudo service transmission-daemon start

Pour remédier à cela, voici le script init.d que vous devez mettre dans:

/etc/init.d
transmission-daemon
#!/bin/sh -e
### BEGIN INIT INFO
# Provides:          transmission-daemon
# Required-Start:    $local_fs $remote_fs $network
# Required-Stop:     $local_fs $remote_fs $network
# Default-Start:     2 3 4 5
# Default-Stop:      0 1 6
# Short-Description: Start or stop the transmission-daemon.
### END INIT INFO
 
NAME=transmission-daemon
DAEMON=/usr/bin/$NAME
USER=transmission
# FIXME: no pidfile support; forks, so --make-pidfile doesn't work either
#PIDFILE=/var/run/$NAME.pid
STOP_TIMEOUT=3
 
export PATH="${PATH:+$PATH:}/sbin"
 
[ -x $DAEMON ] || exit 0
 
[ -e /etc/default/$NAME ] && . /etc/default/$NAME
 
. /lib/lsb/init-functions
 
start_daemon () {
    if [ $ENABLE_DAEMON != 1 ]; then
        log_progress_msg "(disabled, see /etc/default/${NAME})"
    else
        start-stop-daemon --start \
        --chuid $USER \
        --exec $DAEMON -- $OPTIONS
    fi
}
 
case "$1" in
    start)
        log_daemon_msg "Starting bittorrent daemon" "$NAME"
        start_daemon
        log_end_msg 0
        ;;
    stop)
        log_daemon_msg "Stopping bittorrent daemon" "$NAME"
        start-stop-daemon --stop --quiet \
            --exec $DAEMON --retry $STOP_TIMEOUT \
            --oknodo
        log_end_msg 0
        ;;
    reload)
        log_daemon_msg "Reloading bittorrent daemon" "$NAME"
        start-stop-daemon --stop --quiet \
            --exec $DAEMON \
            --oknodo --signal 1
        log_end_msg 0
        ;;
    restart|force-reload)
        log_daemon_msg "Restarting bittorrent daemon" "$NAME"
        start-stop-daemon --stop --quiet \
            --exec $DAEMON --retry $STOP_TIMEOUT \
            --oknodo
        start_daemon
        log_end_msg 0
        ;;
    *)
        echo "Usage: /etc/init.d/$NAME {start|stop|reload|force-reload|restart}"
        exit 2
        ;;
esac
 
exit 0

Quand vous aurez téléchargé ce script vous devez faire la chose suivante:

chmod +x transmission-daemon && sudo mv transmission-daemon /etc/init.d && sudo chown root:root /etc/init.d/transmission-daemon

Il est aussi préférable de créer un utilisateur transmission pour pas faire tourner le daemon en root!:

sudo adduser --disabled-password transmission

Vous pouvez maintenant utiliser la commande:

sudo service transmission-daemon start

sans aucun problème ;-).

Bien évidemment, il n'est pas nécessaire de supprimer l'ancien daemon transmission-daemon pour copier le nouveau daemon, car l'ancien daemon n'existe tout simplement pas .. .

Spécifier un emplacement pour les logs de transmission-daemon

Si vous souhaitez avoir des logs pour transmission-daemon, rien de plus simple, tout d'abord, on va créer le fichier transmission-daemon.log dans le /var/log/ , pour se faire :

touch /var/log/transmission-daemon.log

Ensuite on va changer le propriétaire du fichier transmission-daemon.log , pour se faire :

chown votre nom d'utilisateur système:votre nom d'utilisateur système /var/log/transmission-daemon.log

Ensuite on va éditer le script init.d de transmission-daemon, il se trouve dans :

/etc/init.d/transmission-daemon

Pour l'éditer on va faire :

nano /etc/init.d/transmission-daemon

Et juste au dessous de DAEMON=/usr/bin/$NAME on va mettre :

OPTIONS="-e /var/log/transmission-daemon.log"

On sauvegarde notre modification, et ensuite, on relance transmission-daemon avec la commande suivante :

service transmission-daemon restart

Pour vérifier les logs de transmission-daemon, on va faire :

nano /var/log/transmission-daemon.log

Et voilà, vous vous retrouvez avec les logs de transmission-daemon ;-).

Avoir plusieurs transmission-daemon

Nous allons voir ici, comment faire pour avoir plusieurs transmission-daemon sur votre serveur dédié :-), on part du principe que vous avez installé transmission-daemon à partir des dépôts.

Copier le fichier de configuration vers le HOME de notre utilisateur (et mettre à jour les droits)

mkdir -p $HOME/.config/transmission-daemon
cp /etc/transmission-daemon/settings.json $HOME/.config/transmission-daemon/
chown mon_utilisateur:mon_utilisateur $HOME/.config/transmission-daemon/ -R

Copie des binaires

On effectue une copie de notre binaire transmission-daemon.

cp /usr/bin/transmission-daemon /usr/bin/transmission-daemon2

On effectue une copie du script init.d de transmission-daemon.

cp /etc/init.d/transmission-daemon /etc/init.d/transmission-daemon2

On effectue une copie du dossier /var/lib/transmission-daemon.

cp -a /var/lib/transmission-daemon /var/lib/transmission-daemon2

On effectue une copie du dossier /etc/transmission-daemon.

cp -a /etc/transmission-daemon /etc/transmission-daemon2

On effectue une copie du fichier /etc/default/transmission-daemon.

cp /etc/default/transmission-daemon /etc/default/transmission-daemon2

Éditer le nom

On édite /etc/default/transmission-daemon , pour se faire :

nano /etc/default/transmission-daemon

On cherche la ligne OPTIONS, et on commente :

#OPTIONS="--config-dir $CONFIG_DIR"

Et on sauvegarde : ctrl+x o entrée.

On édite /etc/default/transmission-daemon2 , pour se faire :

nano /etc/default/transmission-daemon2

On cherche la ligne OPTIONS, et on commente :

#OPTIONS="--config-dir $CONFIG_DIR"

Et on sauvegarde : ctrl+x o entrée.

On édite /etc/init.d/transmission-daemon2 , pour se faire :

nano /etc/init.d/transmission-daemon2

On cherche la ligne: NAME=transmission-daemon, on le remplace par NAME=transmission-daemon2 .

Et on sauvegarde : ctrl+x o entrée.

Éditer le settings.json de l'utilisateur n°2

Vous êtes pas sans savoir que transmission-daemon et transmission-daemon2 ne peuvent tourner sur le même port.

On va donc éditer le settings.json de transmission-daemon2 , pour se faire on fait :

nano /etc/transmission-daemon2/settings.json

On cherche la ligne “rpc-port”, et on remplace le port par défaut 9091, par le port que vous désirez.

On cherche ensuite la ligne “peer-port”, et on remplace le port par défaut 51413, par le port que vous désirez.

Voici pour la partie indispensable, vous êtes ensuite libre de modifier les autres variables, comme le “download-dir”, “rpc-password” etc .. .

Transmission daemon et Apache

Pour pouvoir avoir accès à votre daemon via votre serveur web Apache, nous allons utiliser le module proxy_http de Apache, vous devez donc avoir Apache d'installer sur votre serveur.

Passons à la pratique:

On charge le module proxy_http via la commande suivante:

a2enmod proxy_http

Nous relançons ensuite Apache via la commande:

service apache2 restart

Nous allons ensuite créer un Virtual Host, pour se faire, nous allons faire:

nano /etc/apache2/sites-available/transmission

Et on va y insérer ceci:

transmission.txt
<IfModule mod_proxy.c>
  #turning ProxyRequests on and allowing proxying from all may allow
  #spammers to use your proxy to send email.

  ProxyRequests Off
  <Proxy *>
    AddDefaultCharset off
    Order Allow,Deny
    Allow from all
  </Proxy>

   ProxyPass /transmission http://localhost:votreportrpc/transmission
   ProxyPassReverse /transmission http://localhost:votreportrpc/transmission
  # Line below is optional
  Redirect permanent /transmission http://votrendd/transmission/web/

  # Enable/disable the handling of HTTP/1.1 "Via:" headers.
  # ("Full" adds the server version; "Block" removes all outgoing Via: headers)
  # Set to one of: Off | On | Full | Block
ProxyPass /transmission http://localhost:votreportrpc/transmission
  ProxyPassReverse /transmission http://localhost:votreportrpc/transmission
  # Line below is optional
  Redirect permanent /transmission http://votrendd/transmission/web/

  # Enable/disable the handling of HTTP/1.1 "Via:" headers.
  # ("Full" adds the server version; "Block" removes all outgoing Via: headers)
  # Set to one of: Off | On | Full | Block

  ProxyVia On
</IfModule>

Nous chargeons ensuite notre Virtual Host via la ligne de commande suivante:

a2ensite transmission

Et on relance Apache:

service apache2 restart

Ensuite nous ouvrons notre navigateur web, et nous tapons ceci:

http://votrendd/transmission/web/

Magie votre proxy http fonctionne ;-).

Transmission daemon et SSL

Pour utiliser SSL avec votre daemon, la manipulation est la même que la manipulation précédente à un détail près, vous devez créer votre certificat SSL (auto signé dans cet exemple), et modifier 3/4 lignes de votre Virtual Host.

Générer mon certificat SSL via OpenSSL

Pour créer son certificat SSL auto signé nous allons utiliser l'outil OpenSSL, il est aussi possible d'installer le paquet ca-certificates en complément de OpenSSL, mais ça ne semble pas utile dans le cas d'un certificat auto-signé.

Trêve de blabla voici les instructions :-D :

openssl req -x509 -nodes -days 365 -newkey rsa:2048 -out /etc/apache2/server.crt -keyout /etc/apache2/server.key

Les explications :

  • -x509 -nodes est le type de certificat voulu.
  • -days 365 est la durée de validité (en jours) de notre certificat.
  • -newkey rsa:2048 génère une clé RSA de 2048 bits.
  • -out /etc/apache2/server.crt est le chemin absolu de notre certificat.
  • -keyout /etc/apache2/server.key est le chemin absolu de notre clé privée.

Voici pour les explications de la commande, maintenant nous devons ajouter/modifier notre Virtual Host.

nano /etc/apache2/sites-available/transmission

Et on y insère ceci:

Transmission https.txt
<VirtualHost *:443>
ServerName votredomaine.org

    SSLEngine on
    SSLProxyEngine On
    SSLCertificateFile /etc/apache2/server.crt
    SSLCertificateKeyFile /etc/apache2/server.key
    
<IfModule mod_proxy.c>
  #turning ProxyRequests on and allowing proxying from all may allow
  #spammers to use your proxy to send email. 

  ProxyRequests Off
  <Proxy *>
    AddDefaultCharset off
    Order Allow,Deny
    Allow from all
  </Proxy>

   ProxyPass /transmission http://localhost:votreportrpc/transmission
   ProxyPassReverse /transmission http://localhost:votreportrpc/transmission
  # Line below is optional
   Redirect permanent /transmission https://votrendd/transmission/web/

</IfModule>
</VirtualHost>

Nous chargeons ensuite le module SSL de Apache:

a2enmod ssl

On charge notre Virtual Host:

a2ensite transmission

On relance Apache:

service apache2 reload

On ouvre notre navigateur web et on y insère ceci:

https://Votre.nom.de.domaine/transmission/web/ vous pouvez aussi remplacer “votre nom de domaine” par une adresse IP

Magie, votre daemon transmission est accessible en HTTPS 8-).

Compiler transmission-gtk sous une Debian/Debian like

Pour avoir la dernière version de transmission-gtk sous une Debian/Debian like, il vous faudra le compiler, pour se faire il vous faudra les paquets suivants:

La version de transmission-gtk sous Ubuntu 12.04.3 est: 2.51-0ubuntu1.3.

La version de transmission-gtk sous Debian Wheezy est: transmission-gtk/wheezy uptodate 2.52-3+nmu1

  • build-essential
  • ca-certificates
  • libcurl4-openssl-dev
  • libssl-dev
  • pkg-config
  • build-essential
  • checkinstall
  • libevent-2.0.18
  • intltool
  • libgtk-3-dev

Pour installer les paquets mentionnés on va faire:

# apt-get install ca-certificates libcurl4-openssl-dev libssl-dev pkg-config build-essential checkinstall intltool libgtk-3-dev

Pour compiler transmission-gtk sous Debian Squeeze/Wheezy, Ubuntu 12.04.3, il vous faudra une version de la libevent > ou = à la version 2.0.18.

-

Compiler la libevent sous Debian

wget https://github.com/downloads/libevent/libevent/libevent-2.0.21-stable.tar.gz
tar xzf libevent-2.0.21-stable.tar.gz
cd libevent-2.0.21-stable
./configure && make && make install

-

Maintenant qu'on a les dépendances nécessaires, on peut commencer la compilation de transmission-gtk =) :

wget http://download.transmissionbt.com/files/transmission-2.82.tar.xz
tar -Jxf transmission-2.82.tar.xz
cd transmission-2.82
./configure --with-gtk --enable-lightweight && make && make install

Ensuite on remplace l'ancienne version par la nouvelle ;-) :

cp /usr/local/bin/transmission-gtk /usr/bin/

Pour vérifier la version de transmission-gtk on va faire :

Nous voyons bien qu'on utilise la dernière version de transmission-gtk ;-).

Déclarer sa fibre optique au Staff de http://t411.li sous le client transmission-gtk

Si vous avez la fibre optique, il est indispensable de déclarer votre connexion au Staff de T411 sous peine de voir votre compte T411 suspendu pour tricherie, ici je vais vous montrer comment déclarer votre connexion sous transmission-gtk.

Les prérequis

Vous devez:


Lire la FAQ #238.
Avoir un torrent issu du tracker T411 qui a un taux d'upload supérieur à 200ko/s.
Prendre un screenshot avec sa passkey de visible.
Héberger le screenshot chez un hébergeur d'image et envoyer le tout au Staff.

Si vous lisez ce tutoriel c'est que vous utilisez transmission-gtk on est d'accord ? ;-), pour remplir les conditions citées ci dessus vous devez:

  • Lancer transmission-gtk
  • Clique droit sur le torrent qui a un taux d'upload > à 200ko/s > Propriétés > Traqueurs > Édition.

Prenez un screenshot, pour qu'il soit semblable à ça:

Dans notre exemple, le torrent ne seed pas et il télécharge pas, bien entendu ceci n'est qu'un exemple, votre torrent à vous doit absolument seeder, et votre passkey doit être visible!.

Quand tout ça est fait, héberger votre image chez un hébergeur d'image, contacter le Staff avec votre screenshot conforme aux règles de T411, et patienter, selon la charge du Staff votre statut passera de non à oui plus ou moins rapidement, comme dans le screenshot ci dessous:

Déclarer sa seedbox transmission-daemon sur le site http://t411.li

Si vous avez la fibre optique, il est indispensable de déclarer votre seedbox au Staff de T411 sous peine de voir votre compte T411 suspendu pour tricherie, ici je vais vous montrer comment déclarer votre seedbox transmission-daemon.

Les prérequis

Vous devez:


Lire la FAQ #238.
Avoir un torrent issu du tracker T411 qui a un taux d'upload supérieur ou égal à 200 ko/s.
Prendre un screenshot avec sa passkey de visible.
Héberger le screenshot chez un hébergeur d'image et envoyer le tout au Staff.

Si vous lisez ce tutoriel c'est que vous utilisez transmission-daemon on est d'accord ? ;-), pour remplir les conditions citées ci dessus vous devez:

  • Ouvrir votre navigateur internet.
  • Dans la barre d'adresse vous devez écrire ceci:
http://monip:9091/transmission/web/

Le port 9091 est le port rpc par défaut.

Ensuite vous devez vous identifier, quand tout ça est fait, sélectionner le torrent qui a un taux supérieur ou égal à 200 ko/s, comme dans cet exemple:

Ici nous voyons bien que DBZ seed à 455kb/s, nous voyons aussi notre passkey, ce screenshot est donc conforme aux règles.

Prenez un screenshot de votre seedbox, héberger votre image chez un hébergeur d'image, contacter le Staff avec votre screenshot conforme aux règles de T411, et patienter, selon la charge du Staff votre statut passera de non à oui plus ou moins rapidement, comme dans le screenshot ci dessous:

Transmission remote

Transmission-remote permet de gérer le Daemon de Transmission en CLI.

Liste tous les torrents d'une session à distance qui nécessite une authentification.

transmission-remote host:9091 --auth=username:password -l

Pour avoir de l'aide sur Transmission-remote veuillez taper:

transmission-remote --help

-

Transmission remote GUI

Il existe un logiciel qui permet de contrôler le Daemon de Transmission, il se nomme Transmission Remote Gui pour le télécharger veuillez suivre les instructions suivantes:

Voici à quoi ressemble Transmission remote GUI sous Gnu/Linux:

Voici à quoi ressemble Transmission remote GUI sous Windows:

Voici à quoi ressemble Transmission remote GUI sous Mac OSX:

-

Installer transmission-remote-gtk via les PPA, exclusivement pour Ubuntu !

Il existe un logiciel qui permet de contrôler le Daemon de Transmission, il se nomme Transmission Remote Gtk pour se faire on ferra donc ceci:

Pour ajouter un PPA sous Ubuntu il vous faudra ajouter une entrée dans:

/etc/apt/sources.list

On va donc faire ceci:

sudo nano /etc/apt/sources.list

On va à la fin de notre sources.list et on y ajoute ceci:

#Transmission-remote-gtk
deb http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu maverick main 
deb-src http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu maverick main

Ce dépôt est pour Ubuntu 10.10.

#Transmission-remote-gtk
deb http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu natty main 
deb-src http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu natty main

Ce dépôt est pour Ubuntu 11.04.

#Transmission-remote-gtk
deb http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu oneiric main 
deb-src http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu oneiric main

Ce dépôt est pour Ubuntu 11.10.

#Transmission-remote-gtk
deb http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu precise main 
deb-src http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu precise main

Ce dépôt est pour Ubuntu 12.04.

#Transmission-remote-gtk
deb http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu quantal main 
deb-src http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu quantal main

Ce dépôt est pour Ubuntu 12.10.

#Transmission-remote-gtk
deb http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu raring main 
deb-src http://ppa.launchpad.net/ajf/trg/ubuntu raring main

Ce dépôt est pour Ubuntu 13.04.

Suffit donc de choisir sa version et d'ajouter une des entrées.

Ensuite on effectue un:

sudo apt-get update

Logiquement vous aurez une erreur du style:

W: Erreur de GPG : http://ppa.launchpad.net precise Release : Les signatures suivantes n'ont pas pu être vérifiées car la clé publique n'est pas disponible : NO_PUBKEY F6FCFA32034936DF

Pour corriger ceci on ferra:

sudo apt-get install add-apt-key -y && sudo add-apt-key votre_n°_de_clé

Le n° de clé varie d'une distribution à une autre, par exemple si vous êtes sous Ubuntu 12.04 vous aurez comme n° de clé: F6FCFA32034936DF .

Ensuite on ré-effectue la commande:

sudo apt-get update

Et magie il y'a plus aucune erreur :-).

On peut donc ensuite installer notre paquet via la commande:

sudo apt-get install transmission-remote-gtk -y

Et voici le résultat:

Installer transmission-remote-gtk sous Windows ou via les sources pour Unix

Il existe un exécutable pour Windows si vous souhaitez installer transmission-remote-gtk:

Il vous suffit de récupérer transmission-remote-gtk-1.1-installer.exe et de l'installer.

Si vous êtes un utilisateur d'Unix vous pouvez récupérer les sources du logiciel: transmission-remote-gtk-1.1.tar.gz et le compiler.

Si vous êtes un utilisateur Red Hat il existe un RPM vous pouvez le récupérer le RPM ici:

transmission-remote-gtk-1.1-1.el6.i386.rpm et l'installer.

Voici à quoi ressemble transmission-remote-gtk sous Ubuntu (par exemple.) :

Voici à quoi ressemble transmission-remote-gtk sous Windows:

Voici à quoi ressemble transmission-remote-gtk sous Fedora:

Installer transmission-remote-dotnet sous Windows

Voici à quoi ressemble transmission-remote-dotnet:

Vous pouvez l'installer en récupérant le paquet suivant: transmission-remote-dotnet-3.24.3-installer.exe ou récupérer le zip, ici: transmission-remote-dotnet-3.24.3-source.zip.

Installer transmission-remote-java sous Windows ou Unix

Voici à quoi ressemble transmission-remote-java:

transmission-remote-java1.png_620

transmission-remote-java2.png_420

Pour l'installer, vous pouvez récupérer le fichier binaire (pour Windows) ici:

transmission-remote-java-0.15.20-1041-bin.jar ou si vous êtes un utilisateur Unix, vous pouvez récupérer la source du logiciel ici: transmission-remote-java-0.15.20-1041-src.zip et le compiler.

Transmission daemon indicator uniquement pour Gnome Shell 3.4

Pour installer gnome-shell-extension-transmission-daemon vous pouvez vous rendre à l'adresse suivante:

gnome-shell-extension-transmission-daemon si vous êtes un utilisateur de Gnome Shell 3.4 on vous demandera si vous souhaitez installer l'extension.

Si vous voulez installer l'extension à la main voici ce que vous devez faire:

git clone git://github.com/eonpatapon/gnome-shell-extension-transmission-daemon.git
cd gnome-shell-extension-transmission-daemon
cp -r transmission-daemon@patapon.info ~/.local/share/gnome-shell/extensions

Relancer Gnome Shell et vous devez avoir votre extension d'installée.

Voici à quoi ressemble transmission daemon indicator:

Transmission control

Vous souhaitez customiser votre WebUI de votre transmission-daemon ?, mais vous savez pas comment faire ?, vous allez voir c'est simple très simple à faire :-D.

On récupère la dernière version de Transmission control:

wget http://transmission-control.googlecode.com/files/transmission-control-v0.2_beta_20130128_full.tar.gz

On décompresse notre archive:

tar -xzvf transmission-control-v0.2_beta_20130128_full.tar.gz

On se retrouve donc avec un dossier Web, nous devons déplacer ce dossier dans:

/usr/local/share/transmission

Mais avant nous allons faire un backup du dossier Web actuel pour se faire on ferra:

mkdir backupwebui && mv /usr/local/share/transmission/web backupwebui/

Ensuite il suffit de déplacer notre dossier Web qu'on a décompresser:

mv web/ /usr/local/share/transmission/

On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci:

Kettu

Vous souhaitez customiser votre WebUI de votre transmission-daemon ?, mais vous savez pas comment faire ?, vous allez voir c'est simple très simple à faire :-D.

On refresh notre page de notre navigateur internet, et vous aurez quelque chose de semblable à ceci:

Contributeur principal:beaver

logiciels-bittorrent/transmission_client_et_daemon.txt · Dernière modification: 2016/11/19 11:31 (modification externe)